Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Nouvelles
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://nuitdebout.languedoc-cevennes.info/data/fr-news.xml

Ces infos sont à diffuser largement.

Derniers points sur la mobilisation pour le 8 : il reste des places dans le car de Toulouse( départ ce soir à 23h30), qui doit s'arrêter à Montpellier. Tél à Michèle 07 86 80 47 20.  Possible aussi de soutenir financièrement.

RdV 11h demain petit parking à Pont d'Hérault (on peut se garer sur la route qui monte en direction du Vigan).  Formation des équipes avec missions et régulation (automobilistes, gendarmes, etc) : à ce jour, pas de réaction des mairies concernées (Sumène et Saint André de Majencoules) mais un élu sera là (voir ci-dessous).

Penser au gilet jaune et bandelettes de tissus de couleur.  Vous pouvez amener panneaux etc pour mettre sur le pont  (revendications positives : libre circulation, accueil des réfugiés, arrêt des poursuites/MNA et bénévoles, Aquarius, etc).

Bons soutiens :
La réponse de M. Delord reçue ce mardi (M. Delord est maire de Lanuéjols, président de la com.com du secteur de Pont d'Hérault et Conseiller départemental Gard) : c'est important, je viendrai vers 13h. Et le soutien de l'équipe du Comité de soutien aux 3+4 de Briançon.  Oeuvrons à faire évoluer l'opinion de la population, à la rendre visible et à rassembler sur une éthique de l'accueil et pour la libre circulation.

Pour interpeller les automobilistes, quelques suggestions de présentation : 

- cette action a pour but de soutenir 7 personnes qui passent en procès ce jour à Gap.  En réaction à une manifestation de l'extrême droite à la frontière franco-italienne, elles ont accompagnés des migrants et sont accusées d'être des passeurs.

- Les frontières en Europe se ferment, les populations sont de plus en plus contrôlées : par cette action nous voulons sensibiliser au danger que toute l'Europe, au lieu d'être une communauté, tende à des replis nationalistes, facteurs de guerre.

- la population française ne peut rester sans rien dire quand les frontières (méditerranée, Alpes, Pyrénées)tuent.

- chacun d'entre nous a le droit d'agir dans le sens de l'hospitalité et de la solidarité avec les réfugiés, c'est même une obligation pour les gouvernements et il est inacceptable d'être poursuivi pour avoir aidé à l'accueil des migrants, en palliant aux défaillances des états.

liens : https://www.facebook.com/events/2233883486900390/


Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
2 Abonnés