Vous êtes ici :  Accueil
 
 
Nuit debout Ganges Le Vigan sud cevennes nord Montpellier gard herault

Suite à un Problème technique le site à été supprimé mais il reprends vie petit à petit.

N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'info en bas de la page!

Les 2 dernières nouvelles

MANIFESTATION à GANGES LE 17 NOVEMBRE - par Bob le 14/11/2018 12:22

17 NOVEMBRE

CARTON

ROUGE

IDEES

NOIRES

Personne ne décide de la naissance d'une Révolte. Elle arrive sans qu'aucune organisation ne puisse en revendiquer la paternité. L'élément déclencheur peut être l'acte de désespoir d'un marchand ambulant, la photo d'un enfant mort sur une plage ou la grogne d'une automobiliste quand le coût du carburant dépasse 1,50€. Peu importe le motif, ce qui importe c'est l'écho que cela a dans la population, l'ampleur de la mobilisation que cela entraîne, tout simplement parce que le temps est venu de protester, de dire STOP, la coupe est pleine, CARTON ROUGE .

Personne ne peut dire comment va évoluer une révolte. Bien sûr elle peut faire peur (au gouvernement ou à une partie de la population) et certains vont tout faire pour la tuer dans l’œuf. D'autres, qui espèrent s'en servir pour prendre le pouvoir, vont « hurler avec les loups » pour tenter de récupérer à leur profit l'exaspération des révoltés : ceux là, tôt ou tard, vous parleront élections. Mais pour ceux qui ont la conviction que la politique (de ce gouvernement comme des précédents) fait partie du problème à résoudre et qui savent que les gouvernements plus à droite ou plus à gauche au mieux font la même chose, au pire deviennent des dictatures (les exemples sont nombreux), nous ne pouvons pas juste être spectateur sous prétexte que la cause est mal formulée ou qu'une révolte n'a pas un caractère révolutionnaire. C'est à nous, en participant à cette effervescence, d'apporter dans le débat des arguments pour s'organiser, mieux identifier les problèmes et les solutions possibles, d'inciter à former partout où il y aura des blocages des assemblées libres pour que les gens se parlent et ainsi partager des IDEES NOIRES

Rendez-Vous dès 9h devant la mairie de Ganges le samedi 17 novembre, avec un gilet jaune.  

Pour suivre la préparation ou rejoindre la manifestation en cours de route, consulter la page facebook de l'événement : 

https://www.facebook.com/events/1852951561425142/permalink/1873335746053390/?notif_t=event_mall_reply&notif_id=1542193021271871


Ces infos sont à diffuser largement.

Derniers points sur la mobilisation pour le 8 : il reste des places dans le car de Toulouse( départ ce soir à 23h30), qui doit s'arrêter à Montpellier. Tél à Michèle 07 86 80 47 20.  Possible aussi de soutenir financièrement.

RdV 11h demain petit parking à Pont d'Hérault (on peut se garer sur la route qui monte en direction du Vigan).  Formation des équipes avec missions et régulation (automobilistes, gendarmes, etc) : à ce jour, pas de réaction des mairies concernées (Sumène et Saint André de Majencoules) mais un élu sera là (voir ci-dessous).

Penser au gilet jaune et bandelettes de tissus de couleur.  Vous pouvez amener panneaux etc pour mettre sur le pont  (revendications positives : libre circulation, accueil des réfugiés, arrêt des poursuites/MNA et bénévoles, Aquarius, etc).

Bons soutiens :
La réponse de M. Delord reçue ce mardi (M. Delord est maire de Lanuéjols, président de la com.com du secteur de Pont d'Hérault et Conseiller départemental Gard) : c'est important, je viendrai vers 13h. Et le soutien de l'équipe du Comité de soutien aux 3+4 de Briançon.  Oeuvrons à faire évoluer l'opinion de la population, à la rendre visible et à rassembler sur une éthique de l'accueil et pour la libre circulation.

Pour interpeller les automobilistes, quelques suggestions de présentation : 

- cette action a pour but de soutenir 7 personnes qui passent en procès ce jour à Gap.  En réaction à une manifestation de l'extrême droite à la frontière franco-italienne, elles ont accompagnés des migrants et sont accusées d'être des passeurs.

- Les frontières en Europe se ferment, les populations sont de plus en plus contrôlées : par cette action nous voulons sensibiliser au danger que toute l'Europe, au lieu d'être une communauté, tende à des replis nationalistes, facteurs de guerre.

- la population française ne peut rester sans rien dire quand les frontières (méditerranée, Alpes, Pyrénées)tuent.

- chacun d'entre nous a le droit d'agir dans le sens de l'hospitalité et de la solidarité avec les réfugiés, c'est même une obligation pour les gouvernements et il est inacceptable d'être poursuivi pour avoir aidé à l'accueil des migrants, en palliant aux défaillances des états.

liens : https://www.facebook.com/events/2233883486900390/


Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
2 Abonnés