Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Blog -

Nombre de membres 8 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://nuitdebout.languedoc-cevennes.info/data/fr-blog.xml

18 mai :où est la violence ?  -  par Bob

Où est la violence ?

A chaque mouvement social conséquent, le débat sur la violence reprend.

Si les CRS n'avaient pas l'ordre de réprimer. Si les manifestations étaient non-violentes. Si les policiers étaient plus « cool ». Si les jeunes étaient « raisonnables ». Si...

La discussion est sans fin car s'y côtoient ceux qui aspirent à la paix et ceux qui veulent un changement profond de société, ceux qui veulent agir avec le plus grand nombre et ceux qui, pour réveiller le peuple, ont opté pour une stratégie de la tension.

Débats passionnants, positions souvent tranchées, grands principes, petites lâchetés, argumentaires et faits contradictoires, non-dits, calculs et hypocrisies : la polémique peut durer encore longtemps. Elle est aussi vaine et bornée qu'une mobilisation qui n'aurait pour but que de s'affronter aux forces de l'ordre, mouvement qui ne s'appuierait que sur son opposition au pouvoir.

Les conflits ne sont résolus ni par la force ni par la non-violence ou l'opération du saint esprit : ils prennent fin quand on s'attaque aux causes des tensions. Et la violence originelle est bien là, dans ce que notre société fait subir à ses membres, dans la pression exercée par les différents strates du pouvoir (politique, économique, religieux, …) sur les individus dès le plus jeune âge :

  • matraquage idéologique d'un individualisme consumériste dès l'enfance ;

  • valorisation de la réussite personnelle au détriment de l'entraide ;

  • difficulté d'intégration sociale et d'autonomie par la précarisation, le chômage, la cherté des loyers ;

  • absence de perspectives d'amélioration et d'épanouissement ;

  • mépris des représentants politiques, qui une fois élus ou le suffrage exprimé, font seulement ce qu'ils trouvent utile, sans se soucier des engagements pris ;

  • perte globale de sens des mots : « mon ennemi c'est la finance » devient carte blanche à l'opacité des transactions, combattre le chômage se traduit par Loi El Khomri. Les députés mandatés par des électeurs de gauche, muselés par le 49,3, sont invités à signer une motion de censure de droite.

Nous sommes en pleine incohérence, sociale et politique, la violence capitaliste de notre asservissement à l'argent par le salariat se double d'une tempête idéologique. Chacun connaît les limites et les défauts de l'économie des marchés productif et spéculatif et de la délégation de pouvoir : nous les subissons tous les jours.

Et cette société là, on n'en veut pas !

Un jusqu'auDeboutiste

Publié le 18/05/2016 00:44   Tous les billets   Prévisualiser...  Imprimer...  Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques
Derniers billets
Archives
07-2017 Août 2017 09-2017
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Vous êtes ici :   Accueil » Blog »
 
Recherche