Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
13 Abonnés
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://nuitdebout.languedoc-cevennes.info/data/fr-articles.xml

Compte-rendu de la ND du 18 juin

La ND de Ganges du 18 juin tenait dans les doigts d'une main et pourtant nous n'étions pas tous d'accord, comme quoi nous étions représentatifs !  Un bilan de l'AP du samedi précédent est fait : manque d'attention pour les nouveaux, perte de fréquentation, information défaillante,...L'affaiblissement vient -il d'une dispersion des pistes, de trop parler/actions, d'un manque de référents stables ?. L'éparpillement peut nous affaiblir, surtout si nous ne nous donnons pas les moyens d'aller au bout des projets, mais il n'est pas envisageable de se fixer un objectif principal prioritaire sans changer la nature des ND : notre objectif reste de changer la société, dans toutes ses  dimensions, pour plus de bien être, pas de prendre le pouvoir. 

Pas mal discuté environnement avec Terre Debout, arrachage des arbres (St-Bau, devant l'école à Ganges).  Constat de graves atteintes à l'environnement. Lit de l'Hérault pollué, etc.  Marcel se propose comme référent pour Terre Debout quand Agnès est absente car il y a urgence, même si souvent on peut nous reprocher de réinventer la poudre !  ou de se greffer sur des démarches existantes ou en cours de création.  Exemple : idée de fabriquer des composteurs à partir de tambours de machine à laver, sur le principe de la photo jointe (sam2360)

Il faudrait plus s'occuper des affaires publiques, établir des projets autonomes, selon les besoins exprimés par la population.  A nouveau, nécessité de faire un démarchage auprès des gens 

Philippe nous fait un point sur les démarches faites sur les droits sociaux (CAF, Sécu, CMU) : il a rdv lundi.  La pétition/ arrêt permanence CAF a été signée par des personnes qui habituellement ne s'expriment pas, ce qui est positif !

Pour la monnaie locale, la réu de samedi dernier n'a pas permis de trancher sur graine ou pas et nous sommes toujours en question sur le sujet.

Une réunion pour mettre en place le seldeschataigniers sur Ganges aura lieu mardi 28 à la biocoop (affiche jointe) de 17h30 à 19h30 (+présence sur le marché du vigan le samedi matin)

Jeudi soir, au bar du Siècle à 19h à Ganges, information par la revue La Bogue sur l'entreprise Eon et l'exploitation des forêts.

Dossier de Reporterre du 14 juin avec Gaëlle  sur le rapprochement manifestants-police.

Pour ceux qui s'intéressent aux migrants : pique nique convivial le samedi 9 juillet midi parc des châtaigniers au Vigan

Et bien sûr, les rendez-vous contre la loi El Khomri les 23 et 28 juin (Le Vigan pour le 28, Montpellier, Nîmes).

Plus ce mercredi 22 à la Grande Motte pour souhaiter bienvenue à M. Gattaz (17h palais des congrès)

Prochaine ND Ganges : à partir de 18h, parc des olivettes.

Rencontre du groupe Terre debout

Les envies :

Des arbres fruitiers plantés par ci par là. Pas seulement du décoratif !

Des espaces de plantes comestibles partagées.

Créer des jardins thérapeutiques, des jardins pour les personnes âgées.

Partager des graines, des plants, des savoir-faire, du temps ensemble !

Quelques remarques :

-Ne pas se lancer sans informer, sensibiliser. L’école est un bon médiateur pour les enfants. A condition que les enseignants se sentent motivés….

-Se pose la question de l’investissement pour les cultures… cela demande de l’énergie et du temps !

Il existe différentes organisations pour les jardins partagés, avec ou non la présence d’un jardinier payé pour assumer la base du travail. Les adhérents viennent en fonction de leurs possibilités. Avec un minimum de présence tout de même.

Et dans une expérience de jardin partagé, il est important que chacun ne remette pas en cause ce qui a été créé auparavant.

-Important de se rapprocher de ce qui existe déjà ! Le jardin partagé de l’Association Sésame. Le jardin partagé des Olivettes.

-Sans doute c’est différent d’envisager ces projets dans une zone rurale que dans un milieu urbain… donc à creuser.

-Dans la première tentative de promouvoir des plantes comestibles partagées dans Ganges, il y a eu pas mal d’erreurs : en particulier, il faut motiver les gens pour semer et planter eux-mêmes. Cela ne fonctionne pas si on débute cela à la place des gens. L’initiative doit venir de chacun à la base.

-se pose avec le « jardinage » la question de la propriété privée, de l’espace public, de l’espace partagé, de la relation à l’autre… (problème du vandalisme des petites plantations comestibles existant déjà dans les rues de Ganges.)

Les propositions :

  • Prise de contact avec les jardins existants. A Ganges et dans d’autres villages proches.

  • Sensibiliser les gens aux incroyables comestibles de plusieurs façons possibles:

-Créer des prospectus avec des arguments clairs sur l’intérêt des plantes comestibles en ville : 

Embellir – Créer du partage et de la solidarité - Recréer du lien - Protéger les enfants en diminuant les pesticides et herbicides mis dans les espaces urbains - Réinvestir l'espace commun.

-installer un stand d'information au marché avec distribution de ces prospectus.

-Faire circuler des "porteurs de paroles" avec un panneau du genre "remplacer les fleurs par des plantes comestibles partout dan sua ville, qu'est-ce que vous en pensez" afin de créer du dialogue et du questionnement chez les gens.

- Contacter l'association Teuf teuf, et l'équipe de théâtre interactif "salaud de pauvre".

- Sensibiliser le conseil municipal pour que la question des espaces cultivés libres fasse partie de la réflexion pour le réaménagement du centre de Ganges.

  • mettre en place des ateliers de fabrication de pots de plantes à suspendre dans la ville sur un lieu publique, une fois par mois par exemple.

avec des matériaux de récup/terre/graines/fil de fer/matos de déco, pour que chacun reparte et l'accroche à son balcon, devant chez soi, etc....

  • mettre en place une journée d'échange de graines/plants/savoir-faire dans un espace publique de particulier à particulier.

  • Organiser par rue des plantations comestibles. Utopie… à suivre.


Date de création : 19/05/2016 18:55
Catégorie : actualité -
Page lue 4827 fois

Vous êtes ici :   Accueil » présentation Ganges Actualités
 
Recherche